Pour certaines réparations, vous pouvez vous passer de l’aide du plombier. Au travers quelques bonnes petites astuces, découvrez comment repérer un problème de fuite d’eau via vos canalisations. L’installation de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple maintenant que le blog vous vient en aide.

Utiliser un compteur pour détecter la source d’une fuite

Une importante fuite d’eau est certainement à l’origine d’une hausse inexpliquée de votre facture d’eau. Jetez donc un coup d’œil à votre compteur pour ¬.

Stopper votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire votre compteur, est la première mesure à adopter pour trouver l’origine d’une fuite. Attendez au moins douze à vingt quatre heures avant de le rouvrir

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir remis au marche. Notez l’écart puis calculez la différence pour connaître exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Observez ce qu’affiche le compteur et notez-le . Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hectolitres, daL et l , elles sont visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de douze à 24 heures.
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo , notez ce qui est affiché sur le compteur après l’avoir remis en route. Ouvrez aussi le robinet pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un oeil sur votre compteur . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Relevez l’indication finale après l’avoir arrêté une nouvelle fois. A l’aide de votre calculatrice cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par 12 ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de perte d’eau.
  • Quand la fuite est identifiée et que votre volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour colmater la fuite de tuyauterie.

Quelques conseils utiles en plomberie pour dépanner une canalisation âbimée

Quand il s’agit d’une fuite , cela ne peut être forcément autre qu’un problème de défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau .

  • Comblage de tuyau en Cu : Quel produit choisir

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont particulièrement efficaces pour réparer un tuyau cuivre fuyant .

  • Une fuite à cause d’un raccord défectueux ? Comment procéder ?

Une fuite au niveau d’un raccord ? Songez à remplacer de joint.

  • Obturer un tuyau en cuivre fuyant c’est possible avec du mastic :

Toute opération de comblage de tuyau en cuivre commence par le nettoyage de tuyau en cuivre . La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par abraser délicatement le tuyau en cuivre sur une zone légèrement plus large que la fuite pour faciliter l’accroche du produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Fragmentez le mastic en premier et moulez- le. Répétez l’opération jusqu’à obtention d’ un mélange de produit homogène et collant . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et modelé . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplati manuellement sur la zone fuyante déjà décapée . Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans problèmes . Laissez sécher le temps qu’il faudra .

  • Les bonnes pratiques de comblage de tuyau en cuivre à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez votre tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le torchon permet un nettoyage efficace. Séchez-le à l’aide d’ un sèche cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée directement sur la conduite.

les bonnes pratiques pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

  • Le problème vient de votre bague PVC ? Remplacez-la carrément. Si elle est encore en parfait état de marche , il vous faudra simplement la resserer. le cas échéant ; replacez votre joint ou songez à le remplacer aussi .

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de comblement est compatible à sa tuyauterie en cuivre pour réparer une fuite d’eau

Il est difficile parfois de déceler une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct par exemple , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de tuyauterie ou bien encore d’autre facteurs comme : la mauvaise qualité de soudage, une fabrication viciée Les solutions de colmatage à adopter varient selon l’importance de la fuite. L’utilisation d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de pallier un simple suintement. l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite d’eau.

  • Mastic antifuite :

Ce produit à deux composants séparés : adhésif et durcisseur se présente sous forme solide. Le mastic antifuite est souvent commercialisé en barres ou en tablettes minidoses. Il suffit de le malaxer avec les doigts pour l’appliquer sur la zone fuyante à combler . Le mélange homogène s’endurcit et empêche efficacement l’eau de fuir quand le colmatage est réussi. Il est utile pour réparer une fuite sur tuyau en cuivre .

  • ruban adhésif autoamalgamant :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la surface à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Fuite sur tuyauterie en PVC : les mesures à prendre quand le plombier n’est pas disponible

  1. Stoppez la fuite en fermant directement le compteur

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie abimée. Arrêtez le compteur.

  1. Il vous faudra en premier lieu pointer les zones de découpe de la partie endommagée du tuyau PVC. Utilisez un feutre pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne pour la fragmenter .
  2. N’oubliez pas d’ ébavurer les segments résiduaires :

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plutôt efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour astiquer la surface de contact de votre tuyau fuyant en PVC.

  1. Vient maintenant le tour du nettoyage des zones de contact !

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle d’environ 3 à cinq cm .

  1. Le dégivrage des champs de contact est primordial et ça se passe maintenant !

Il est utile d’opérer le dégel des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à la colle .

  1. Les éléments de tuyau à changer une fois regroupés ; Il vous faudra les calibrer

Jaugez la partie à enlever ; retirez 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois prêt, il vous faudra le couper :

Votre nouveau tube est enfin prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite votre stylo-feutre et commencez par repérer la longueur de coupe . Muni de votre scie à guichet, scie à métaux ou scie égoïne tronçonnez maintenant le tube de remplacement puis lissez ses extrémités . Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple couteau à la place.

  1. Reliez- les :

Préparez la tuyauterie à recevoir le fragment de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la déposer totalement au sol.

  1. Pensez aussi à encoller les zones de contact :

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Le tube doit être uni aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors incorporer les manchons aux limites du nouveau tuyau , sans les faire tourner. Le tube neuf doit être ensuite enfilé de part et d’autre de chaque côté.

conseils pour remplacer une chasse d’eau par soi-même : les six bonnes astuces

démonter votre chasse d’eau

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez alors au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Sa place se trouve à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démonter une chasse d’eau est un jeu d’enfant ; commencez par détacher son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en déliant le fil la liant .

  1. Il est temps pour vous maintenant de vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90 degrés dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Le joint doit être séparé du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Retirez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé ; dévissez aussi le mécanisme de fixation du réservoir avec une clé spéciale.

  1. Il vous faudra aussi restaurer le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Purifiez la céramique et remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’ une clé spéciale. installez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. Pensez aussi à remonter flotteur et robinet pour réussir le montage de votre chasse d’eau neuve :

Préparez un joint pour le coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela terminé , renforcez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clef spéciale , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. apprêtez-vous à placer la chasse d’eau neuve :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir. Montez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens d’une montre.

 Nettoyage chauffe-eau : les 5 bonnes mesures à adopter pour réussir son détartrage

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis déconnectez entièrement le chauffe-eau

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau , la première chose à faire consistera à éteindre son disjoncteur. Retirez le fusible une fois cela effectué .

  1. Votre chauffe-eau électrique a été désactivé et mis hors tension ? Maintenant vous devez le vidanger

Effectuer une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau doit être entièrement vidangée.

  1. N’oubliez pas de retirer la résistance de votre chauffe-eau électrique après l’avoir vidangé

La vidange a été effectuée avec succès ? Bravo ! Maintenant place au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Bravo ! vous avez récupéré la résistance, aseptisez- la à son tour

Laver la résistance d’un chauffe-eau électrique , c’est facile . Effectuez le lavage à l’aide d’ détartrant commercial à commencer par la laisser immerger dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela fait , nettoyez-la avec une brosse métallique et rincez à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau , pensez à remettre la platine à sa place

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre chauffe-eau électrique.